top of page
T2F-BEA-logo.jpg
T2F-DEBAT-logo.jpg
T2F-RUBY-logo.jpg
Résumé de l'architecture

BLOG T2F

BEA | DEBAT | RUBY

  • Linkedin
  • Facebook
  • Youtube
  • Bientôt

Dispense du prélèvement forfaitaire obligatoire : A quel moment doit-on faire la demande ?

"Un certain nombre de revenus de capitaux mobiliers sont soumis, lors de leur versement au prélèvement forfaitaire non libératoire au taux de 12,80 %, auquel s’ajoute les prélèvements sociaux au taux de 17,20%.

Les contribuables modestes peuvent demander à être dispensés du PFNL :

  • Pour les dividendes, le revenu fiscal de référence de l’année N-2 figurant sur l’avis d’imposition doit être inférieur à 50 000 € (contribuables célibataires, divorcés ou veufs) ou 75 000 € (contribuables soumis à imposition commune) ;

  • Pour les intérêts, le revenu fiscal de référence de l’année N-2 figurant sur l’avis d’imposition doit être inférieur à 25 000 € (contribuables célibataires, divorcés ou veufs) ou 50 000 € (contribuables soumis à imposition commune).



La demande prend la forme d'une attestation sur l'honneur par laquelle le contribuable indique à l'établissement payeur que son revenu fiscal de référence figurant sur l'avis d'imposition établi au titre des revenus de l'avant-dernière année précédant le paiement est inférieur selon le cas à 50 000 € ou 75 000 €.

La demande de dispense doit être formulée, sous la responsabilité du contribuable, au plus tard le 30 novembre de l'année précédant celle du versement : pour les revenus à percevoir en 2023, la demande doit donc être faite avant le 30 novembre 2022.

Les prélèvements sociaux restent quant à eux prélevés dans tous les cas." Source : infodoc-experts.com - Fiscalité 7/11/2022

Comentarios


Résumé de l'architecture

Contact
Laissez-nous vos coordonnées, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais

Merci pour votre envoi !

bottom of page