top of page
T2F-BEA-logo.jpg
T2F-DEBAT-logo.jpg
T2F-RUBY-logo.jpg
Résumé de l'architecture

BLOG T2F

BEA | DEBAT | RUBY

  • Linkedin
  • Facebook
  • Youtube
  • Bientôt

Les seuils définissant la taille des sociétés et des groupes évoluent

"Depuis le 1er mars, de nouveaux seuils définissant la taille d'une entreprise (micro, petite, moyenne ou grande) et d'un groupe s'appliquent.


seuils 2024 définissant la taille des sociétés et des groupes

Pour rappel, au 1er janvier 2024, les seuils définissant la taille des entreprises avaient déjà été modifiés comme il suit :


seuils définissant la taille des sociétés et des groupes

Nouveaux seuils fixés au 1er mars 2024


Le décret du 28 février 2024 transpose la directive déléguée (UE) 2023/2775 de la Commission du 17 octobre 2023 qui modifie les critères de taille pour les entreprises et les groupes.


Ces nouveaux seuils, réhaussés en raison de l'inflation, s'appliquent aux comptes et rapports relatifs aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2024. Ils sont pris en compte dans le cadre des obligations portant sur l'établissement et la certification des comptes et des informations en matière de durabilité.


Seuils définissant la taille d'une entreprise

L'entreprise (à l'exception de la grande entreprise) ne doit pas dépasser 2 ​​des 3​​ seuils fixés (total du bilan, montant net du chiffre d'affaires, nombre moyen de salariés employées au cours de l'exercice).


Le décret fixe de nouveaux seuils applicables au 1er mars 2024 pour les micro-entreprises ainsi que pour les petites, moyennes et grandes entreprises :


seuils définissant la taille des sociétés et des groupes

Seuils définissant la taille d'un groupe

Le groupe (à l'exception du grand groupe) ne doit pas dépasser 2 des 3 seuils fixés (total du bilan, montant net du chiffre d'affaires, nombre moyen de salariés employés au cours de l'exercice).


Les seuils applicables au 1er mars 2024 pour les petits, moyens et grands groupes sont les suivants :



Seuils concernant l'obligation de nommer un commissaire aux comptes

Ces seuils ont également été revus à la hausse par le décret du 28 février 2024. Lorsque 2 des 3 seuils sont franchis, la société doit obligatoirement nommer un commissaire aux comptes :


expert comptable

À noter

Les mandats de commissaires aux comptes en cours au 1er mars 2024 se poursuivent jusqu'à leur date d'expiration."


Source : https://entreprendre.service-public.fr/actualites/A17100 - Publié le 05 mars 2024 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)


Textes de loi et références


Comments


Résumé de l'architecture

Contact
Laissez-nous vos coordonnées, nous vous recontacterons dans les meilleurs délais

Merci pour votre envoi !

bottom of page